Que faire si on n’a pas le bac : ne pas avoir un avenir ?

Que faire sans bac ?

Le BAC représente la fin d’un long cycle scolaire et le début d’une nouvelle étape, celle des études supérieures où commence votre avenir à se tracer petit à petit.

Comme les réussites il y a aussi beaucoup d’échecs, mais est-ce vraiment un blocage si on ne l’obtient pas ?

Retenter sa chance en cas d’échec

L’examen de la fin du lycée est connu pour ne pas être des plus faciles. Cependant, il lui faut une grande préparation durant toute l’année.

À l’annonce des résultats, ceux qui ont obtenu la moyenne, peuvent désormais entamer la recherche d’une université où une école supérieure dans le domaine de leurs choix.

En cas d’échec, vous n’aurez pas cette chance de choisir une nouvelle école, de la même façon que vos camardes.

Une des solutions qui vous sont proposées c’est tout d’abord d’essayer à nouveau et retenter votre chance, vous vous réinscrivez pour la nouvelle année et repassez le bac, avec une meilleure préparation et beaucoup plus de travail et d’efforts, pour espérer un meilleur résultat.

Se présenter en candidat libre. Dans le pire des cas, si vous pensez que vous êtes capable de travailler par vous-même.

Opter pour des formations

Si vous refusez de perde une année et du temps en repassant l’épreuve du baccalauréat, plusieurs offres vous sont présentées :

  • Les BTS sans Bac : choisissez les BTS accessibles, cela reste tout de même très difficile de convaincre le chef d’établissement. Il faut vous armer aussi de volonté et une motivation pour la spécialisation de ce BTS, que vous soyez prêt à vous lancer dans un dur travail et avoir de bonnes notes sur vos relevés. Les écoles privées acceptent facilement des étudiants sans BAC, il vous suffit juste de payer votre formation. Vous aurez plus de chance que dans une école publique.
  • Une école spécialisée : vous pouvez aussi tenter le diplôme d’une école spécialisée. En vous lançant dans un cursus professionnel, beaucoup d’écoles acceptent les étudiants sans bac. Sauf qu’en revanche vous allez débourser de grandes sommes d’argent, car les coûts des formations peuvent donc être très élevés. Par exemple, dans le secteur : du tourisme, des arts, de cuisine, de l’hôtellerie-restauration et d’esthétique
  • Écoles de commerce : en effet, des écoles proposent des solutions pour vous aider à obtenir des diplômes, avec lesquels vous trouverez facilement un bon travail et avoir un bon statut avec des salaires au-dessus de la moyenne.

Pensez à la carrière professionnelle directement

Si vous n’êtes pas intéressés par continuer les études et qu’aucune des formations ne vous plaît, passez les concours de la fonction publique.

  • Intégrer la police
  • S’engager dans l’armée : c’est possible pour les garçons et filles de 18 à 25 ans. Vous signeriez un contrat d’un an renouvelable pour entrer dans les rangs de l’armée de l’air, de terre, la marine et la gendarmerie.

Voici quelques exemples de métiers que vous pourrez exercer sans le bac, directement ou après une courte formation :

  • Chauffeur de taxi
  • Vendeur
  • Pompier
  • Ambulancier
  • Agent de sécurité
  • Hôtesse d’accueil, ainsi que plein d’autres métiers.
Categories :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

hgebatiment